Le vin d'Alsace s'invite en cuisine

Le Vin d’Alsace participe à toutes les Fêtes et à toutes les cérémonies,

L'histoire du vin est aussi ancienne que la Civilisation et son utilisation en Cuisine remonte à l’Antiquité. Il participe à l’élaboration de très nombreuses recette traditionnelles et régionales.

Les vins secs sont les plus utilisés en cuisine:  Riesling, Sylvaner, Pinot Blanc, Edelzwicker,

Les vins blancs d’Alsace et la cuisine.

Plutôt secs, ils sont utilisés dans la cuisson des poissons et fruits de Mer, dans la réalisation de fumet et marinades, ainsi que pour le déglaçage des sucs de cuisson.

Le Vin blanc d’Alsace comme ingrédient de plat.

Le vin blanc est régulièrement utilisé comme ingrédient ; sa légère acidité s’équilibre bien avec le gras, lui ôtant un excès de lourdeur. Cette légère acidité affine aussi bien la viande que le poisson ; elle permet de briser les fibres de la chair pour la rendre plus tendre.

Le vin blanc intervient dans la préparation de sauces,

telles que la sauce ravigote, la béarnaise, la sauce marinière, le coq au Riesling, la Matelote, le pot au feu de la Mer, la blanquette de limande, le navarin de lotte, le Sandre au Riesling, choucroute aux 3 poissons et diverses autres Spécialités

Le Vin blanc est aussi utilisé comme mouillant pour une cuisson lente. Dans ce type de plat, il combine l’assouplissement de la viande et l’équilibre de gras de la sauce

Il joue ce rôle dans le cas de la choucroute, du Baeckeôffe, et dans la préparation des fonds de sauce de viandes blanches comme l’osso-bucco ou la blanquette de veau, la poularde aux morilles et ses variantes, le coq au Riesling , le tripoux.

Une règle à suivre : n’utilisez pas de grands crus pour cuisiner !

 

Gardez-les pour accompagner votre plat

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche